Le yoga reprend ses activités

Les Ateliers de yoga reprennent leurs cours en présentiel (tout en conservant un cours en visio par semaine) , 44 rue Beaunier (secteur Porte d’Orléans / Alesia) toutes les infos sont sur notre site https://ateliersdeyoga.com , les inscriptions et les réservations de cours se font désormais en ligne. Les cours sont pour tous niveaux. Il n’est pas nécessaire d’être souple, il suffit d’avoir le gout de l’effort.

  Ateliers de yoga  TEL : 06 62 08 65 49

www.ateliersdeyoga.com

www.facebook.com/ateliersdeyoga

www.instagram.com/ateliers_de_yoga

TEN OVER TAPE

Deux ateliers « intiation » claquettes pour enfants, SAMEDI 5 JUIN à 15H, à la Médiathèque Violette Leduc ( Paris 11è).

15h20 à 16h pour les enfants de 5 à 7 ans 

16h à 16h40 pour les enfants à partir de 8 ans

https://quefaire.paris.fr/116485/annabelle-buxton-anne-gambini-on-danse

C’est gratuit et vous pourrez aussi rencontrer Annabelle Buxton, illustratrice du livre « On Danse ».

Chers amis,

 Malgré nos espoirs, la situation hélas n’évolue guère et l’horizon s’assombrit chaque jour pour chacun de nos clubs. 

Nous discutons régulièrement avec nombre d’entre vous et avons activement participé  aux échanges, que nous savons gré à la Mairie du 14 d’avoir organisés, mais il nous faut aller plus loin.

Nous n’avons pas une mentalité d’assistés et faisons, malgré les difficultés, tout ce que nous pouvons pour conserver une forme d’activité  et soutenir la vitalité sportive de notre arrondissement,  mais nous aimerions clairement être mieux écoutés et quelque part mieux soutenus.

Avec le Comité des OMS de Paris nous avons élaboré ce questionnaire plutôt complet (un peu trop peut-être mais vous n’êtes pas obligés de répondre à chacune des questions posées, même si elles ont toutes leur raison d’être) pour mieux comprendre les réalités de chacun et faire en sorte qu’elles soient prises  en compte et que leurs soient trouvées des réponses qui tardent à venir.

 Le Bureau du COMS a eu un long entretien avec l’équipe des responsables sportifs de la Mairie Centrale et convenu avec elle de se revoir pour débattre de façon plus circonstanciée de la situation collective, comme des difficultés de chacun.

 Ce questionnaire, qui sera automatiquement dépouillé, mais restera individuellement confidentiel, n’a pas d’autre vocation que d’aider à  la perception des problèmes rencontrés et de contribuer à ce que soit trouvée une réponse appropriée pour assister ceux qui en ont le plus besoin.

 Dans le 14ème  notre Mairie envisageait pour sa part de tenir en juin prochain, avec le soutien du plus grand nombre de clubs,  un « Printemps du sport», qui se tiendra tour à tour dans des quartiers différents, chacun des quatre dimanches du mois. Cette manifestation reposera, comme nous en avons l’habitude, sur l’organisation  de 14 à 17h de démonstrations sportives sur l’espace public, qui témoigneront de la diversité de l’offre des clubs et du très bon niveau de leurs compétences. Celles-ci seront appuyés par une opération porte ouverte dans les enceintes sportives les plus proches. 

La DJS s’est déclarée prête à en assurer le soutien logistique et notre Mairie prendra en charge les frais liés et les dépenses de communication, l’OMS 14 préparant quant à elle, pour diffusion aux spectateurs, son dépliant habituel, qui reprendra par disciplines les coordonnées des clubs participants.

Compte tenu de l’extrême intérêt d’un tel évènement pour donner un élan tant attendu et relancer enfin nos activités, nous ne pouvons qu’espérer que rien ne viendra y faire obstacle et comptons vivement sur votre participation. 

D’autres arrondissements partageant la volonté de réaliser une opération similaire, celle-ci a été intégrée au questionnaire.

Nous vous serions gré de prendre le quart d’heure nécessaire pour répondre à ce questionnaire, dont vous trouverez le lien ci-dessous, et de  l’expédier au plus tard d’ici la fin de la semaine prochaine, compte tenu des délais nécessaires pour finaliser l’organisation du « Printemps du sport « 

Merci d’avance 

Bien amicalement

François DENIS

Président de l’OMS 14

Lien questionnaire :

https://forms.gle/GHBwfSkgMrLLgkRR9

Les photos

HOMMAGE A PHILIPPE ESPINASSE

Lorsque j’ai rejoint, au printemps 2004, le Comité de l’OMS 14, j’y ai trouvé un groupe de bénévoles dévoués à la cause sportive et vraiment impliqués dans l’organisation des nombreuses manifestations de l’OMS et le service des clubs et j’ai d’emblée  apprécié de devenir l’un des leurs.

Parmi eux Philippe ESPINASSE m’a frappé  par sa simplicité, sa solide assurance, son sens de l’organisation et j’ai été tout de suite impressionné par le respect que chacun lui témoignait.

Il est vrai qu’il était depuis longtemps plongé dans le monde du sport et en connaissait parfaitement tous les rouages.  

Il y avait mis le pied  il y a une trentaine d’années en accompagnant ses enfants dans leur apprentissage  du judo à l’école Charles de Foucault et était devenu très vite un des principaux dirigeants du  club qui y dispensait cet enseignement, l’ANDS,  alors le premier rang pour la formation des jeunes de cette discipline dans la capitale.

Elu en avril 1983 pour le représenter  au Comité de l’OMS, il y prenait rapidement les rênes de la course du 10km, lancée l’année suivante par Pierre Maillot, président de la JAM.

C’est à son talent créateur que l’on doit nos autres principales manifestations :  la course des écoles – malheureusement disparue, mais que l’on espère bien voir renaitre – , le tournoi de football des jeunes de Noël, le Gala de boxe, et bien sûr le Forum des sports, aujourd’hui le principal moteur du Forum des associations du 14ème.

Le développement rapide de Son Plus, dans lequel il s’était investi avec son habituel dynamisme, l’écartait malheureusement, parce qu’incompatibles, de fonctions de responsabilité, qui lui revenaient naturellement au sein de l’OMS 14, alors qu’il en était devenu en 1996 le Secrétaire Général.

C’est ce qu’il m’a confié, avec une pointe de regret lorsqu’on m’avait approché pour prendre en 2006 la Présidence de l’OMS  et que je pensais que c’était de loin  à lui qu’un tel rôle devait être confié

Quand j’ai fini par me laisser convaincre d’accepter cette  responsabilité, pensant que la retraite que je devais prendre peu après m’en donnerait le loisir (elle n’a d’ailleurs finalement eu lieu que trois ans plus tard) – il m’a simplement dit : «  Plus disponible à la retraite c’est ce qu’on croit!» .

Il savait bien sûr de quoi il parlait.

Je le suis très reconnaissant d’avoir malgré les contraintes de son activité en continuel développement d’avoir, avec quelques autres, que je veux ici remercier, beaucoup fait pour guider ma bien modeste expérience et nous avons toujours travaillé de concert.

Il n’a en effet jamais abandonné le Comité de l’OMS 14 et a surtout poursuivi, à titre bénévole comme professionnel, son investissement dans nos principales manifestations, sans lequel nous aurions été bien démunis.

Ses capacités d’organisation, sa force de proposition, qui l’amenait bien souvent à nous revenir avec ce qu’il appelait ses « idées à la con »,  nous étaient plus que précieux. Il était toujours là pour assumer, quelles que soient les difficultés. Il nous faisait continuellement bénéficier de son expérience et sa force tranquille était continuellement rassurante.

Il n’hésitait pas non plus à s’investir si besoin dans les tâches les plus modestes, sans jamais s’avouer sa fatigue et sa tragique disparition nous en a fait aujourd’hui prendre  vraiment conscience.

Dans le bien difficile contexte actuel, si adverse à nos activités et si redoutable pour leur avenir et qui l’affectait bien sûr bien sûr plus qu’il ne voulait le montrer, il témoignait avant tout de sa soif de rebondir et pour nous c’était diantrement réconfortant !

Nous avons d’ailleurs échangé il y a une dizaine de jours et avions convenu de nous revoir à son retour à Paris cette semaine pour évoquer sa dernière grande idée d’une nouvelle manifestation.

Nous perdons en lui une grande référence et son départ nous laisse bien sûr quelque peu désorientés, mais nous gardons sa volonté d’affronter l’avenir et sommes persuadés  qu’ensemble et avec l’équipe de SON PLUS en particulier nous vivrons encore plein d’aventures. Nous ferons tout pour qu’elles continuent à être aussi belles, ne serait-ce que parce que le faire c’est la seule vraie façon de lui témoigner notre éternelle reconnaissance.

Ma plus profonde sympathie à tous ses proches

Adieu Philippe et merci pour tout ce que tu nous a apporté et pour tous ces moments si intensément partagés

NOS MEILLEURS VŒUX

Les contraintes liés à la situation sanitaire ont lourdement pénalisé en 2020 la pratique sportive, pourtant si indispensable au maintien par tous d’une condition physique satisfaisante, comme d’un bon équilibre mental, et si précieuse au plan de la convivialité et de la relation sociale. 

Les clubs ont fait tout leur possible pour maintenir le contact  avec leurs membres, mais n’ont eu que des moyens limités pour poursuivre d’une façon ou d’une autre leur action de formation.

Nous terminons, les uns et les autres, l’année qui vient de s’écouler avec beaucoup de frustrations et ne pouvons qu’espérer pour 2021 que les mesures barrières, dont nous comprenons bien sûr la nécessité, tiennent mieux compte des réalités concrètes et de l’importance de la pratique sportive.

L’implication des autorité municipales, des fédérations, comme de nombre d’acteurs de la vie sportive a permis que soient à nouveau autorisées la plupart des activités, excluant cependant les contacts, en extérieur et en intérieur, à destination des enfants et adolescents et en extérieur seulement  pour les adultes.

Mais nous avons déjà vécu des allers et retours particulièrement démoralisants et espérons d’abord que cela ne sera pas remis en cause et surtout que sera bien confirmée l’extension, prévue prochainement, de l’ouverture en intérieur aux adultes et que seront, dans le même temps, très vite assouplies les mesures de couvre-feu, qui rendraient  de fait celle-ci inopérante en cours de semaine.

Nous comptons sur tous pour qu’enfin le situation se débloque et que nous puissions au plus vite partager le plaisir de la pratique de notre sport favori au sein de l’ensemble des installations sportives de l’arrondissement.

Voilà le vœu que nous formulons pour cette nouvelle année et, avec l’appui de tous, dont nous ne doutons pas, nous ferons tout ce qui est de notre ressort pour y parvenir.

Ensemble restons motivés

Bonne année 2021 

François DENIS

INFORMATION

MESSAGE AUX SPORTIFS DU 14ème

Nous sommes bien entendu conscients de la nécessité de mettre en place des mesures de précaution pour enrayer la propagation du virus et pour cela avaient été établis, sous l’égide de nos fédérations – en espérant qu’il en serait mieux tenu compte – des protocoles rigoureux d’encadrement,  auxquels avaient naturellement adhéré l’ensemble de nos membres

Mais, comme eux, les clubs souffrent des lourdes restrictions imposées à leur activité.

Nous avions tous vraiment cru en septembre que le plus dur était passé et que la nouvelle saison pourrait redémarrer sur des bases normales.

La réintroduction du confinement début novembre a donc été ressentie par tous comme une véritable frustration.

Les clubs ont renforcé leur communication et mis en œuvre des interventions à distance, pour les disciplines où celles-ci étaient possibles, mais cela ne remplace pas bien sûr le contact direct et l’on est malheureusement loin du climat de partage, à la base de l’esprit sportif.

On sait aussi depuis longtemps combien la pratique régulière d’un sport est importante pour  la santé et le bon équilibre et cela devient plus vrai encore dans notre contexte parisien, vue  la montée du stress  et la quasi absence  d’autres activités physiques.

Nous avons réclamé à grands cris la réouverture des enceintes sportives en insistant, avec notre mairie, sur la priorité à donner à la formation des plus jeunes.

Nous sommes heureux que vienne de leur être ouverte la possibilité de suivre des cours en extérieur. Mais ceci est encore très insuffisant et nous ne pouvons qu’espérer que seront bien confirmés l’extension pour eux de l’accès aux installations couvertes prévue le 15 décembre et plus encore le redémarrage global annoncé pour tous le 20 janvier prochain. Restera néanmoins alors  à pouvoir utiliser les installations sportives jusqu’au départ du couvre-feu de 21h, si nous voulons vraiment être en capacité d’y accueillir les adultes.

Nous explorons pas ailleurs, avec les directions spécialisées de la Ville, toutes les solutions de rechange et de rattrapage éventuel : utilisation des espaces libres dans les stades, dans les squares et parcs, ou les écoles… et extension des interventions des clubs, en englobant notamment les vacances scolaires.

Il est cependant bien difficile de connaître  dès aujourd’hui avec précision de quoi sera faite la saison et les clubs ne peuvent que demander à leurs membres de prendre en compte tout ce qu’ils leur ont apporté et leur apporteront.

La situation de chaque club ne peut en tout cas s’apprécier qu’individuellement, sachant que certains ont décidé tout simplement d’arrêter et que la situation de beaucoup est précaire, malgré le soutien particulier donné par la Ville aux clubs bénéficiant régulièrement de subventions – ce dont nous la remercions, en espérant qu’une aide différente sera également donnée aux autres et en priorité à ceux qui continuent à payer des loyers.

Le 14ème est au plan sportif aux tous premiers rangs de la capitale avec des clubs qui participent étroitement à la vie et l’animation de leur quartier et le bon équilibre de chacun de ses habitants est en question.

Faisons tout pour les soutenir car leur avenir est pour tous essentiel.

Nous savons pouvoir compter sur votre solidarité

L’OMS 14